Bienvenue

Un décret compromet la sûreté des installations nucléaires et la santé des populations concernées :l’association « Notre affaire tous » et le CRILAN ont déposé un recours devant le CONSEIL D’ETAT.

  • Sorti le 30/12/2015, publié le 3/1/2016, en pleine trêve des confiseurs, un décret (1) autorise, en catimini, les fabricants d’équipements sous pression nucléaire à déroger à leurs obligations essentielles de sécurité, réglementaires et légales.
  • En même temps que sa direction reconnaît à nouveau la possibilité d’un accident  nucléaire majeur en Europe ( donc statistiquement en France, pays le plus nucléarisé), peu après avoir organisé une nouvelle distribution de pastilles d’iode dans un périmètre abstrait et ridiculement réduit, l’Autorité de Sûreté Nucléaire, elle-même sous pression, a validé ce décret.

Ce dernier est, certes, à vocation générale, mais sa sortie quelques semaines avant l’arrivée du couvercle défectueux de la cuve de l’EPR, sous protection policière à Diélette-Flamanville, laisse à  penser qu’elle n’est pas le fait du hasard.

Rappelons que les excès de carbone dans les aciers de la cuve, et du couvercle, fragilisent l’installation en cas de surpression. Le réacteur EPR pourrait ainsi bénéficier d’une dérogation au respect des nouvelles réglementations de 2005, mais aussi de celles de 1974. Avec de telles dérogations, le réacteur EPR serait le moins sûr de France, contrairement aux propos de propagande de ses promoteurs.
Le CRILAN, contacté par l’association nationale « Notre affaire à tous »(2) a décidé de déposer avec cette dernière, un recours en annulation devant le Conseil d’Etat, de ce décret scélérat, et ce, avant la limite réglementaire du 3/3/2016.
L’intérêt national et marchand ne peut être invoqué en l’occurrence, comme il nous est parfois objecté. Il y va , non seulement du respect de l’Etat de Droit qui s’impose à  tous, à l’Etat lui-même comme à chaque individu, mais aussi de la protection des travailleurs  et des populations aux effets des faibles ou fortes doses de radioactivité sur la santé.

COMMUNIQUE DU 3 mars 2016

1. https://www.legifrance.gouv.fr/eli/arrete/2015/12/30/DEVP1429850A/jo/texte
Arrêté du 30 décembre 2015 relatif aux équipements sous pression nucléaires
2. Notre Affaire à Tous  http://www.notreaffaireatous.org

Mis à jour ( Vendredi, 15 Avril 2016 21:18 )

 

Parti de Châlons-sur-Saône, le 8 février, le lourd convoi transportant le couvercle jugé défectueux de la cuve de l'EPR et son  impressionnante escorte policière  devaient arriver à Flamanville le vendredi 12 entre 12 et 14 heures.C'était sans compter sur la détermination de Greenpeace qui entendait dénoncer l'absurdité de cette politique du fait accompli ; treize de ses militants, trompant la vigilance policière ont réussi à s'enchaîner aux essieux du camion, sur un parking, au sud de Caen, entraînant un retard de plus de six heures au convoi.

Celui-ci arrivait finalement à la nuit tombée vers 20H30 à Dielette, où l'attendaient une trentaine de militants.

L’actualité de ces derniers jours montre une fois encore l’incohérence de l’Etat en matière de sécurité nucléaire :

  • Les Préfectures renouvellent en ce moment des pilules d’iode aux habitants dans un périmètre restreint autour des centrales nucléaires pour saturer les thyroïdes en cas d’accident ou d’attentat.
  • En même temps, par décret du 3 janvier 2016, l’Etat permet qu’EDF ne respecte pas les normes de sécurité en vigueur depuis 2005, mais également celles de 1974 : Ainsi EDF amène -t- elle à travers la France , le couvercle de la cuve du réacteur EPR  de Flamanville dont les aciers défectueux , fragilisés par un excès de carbone,  accentuent les risques .

Mis à jour ( Samedi, 13 Février 2016 23:13 )

Lire la suite...

 

 

DANS LE CADRE DE LA PREPARATION DU RASSEMBLEMENT des 1&2 OCTOBRE 2016, à FLAMANVILLE,

Une conférence à ne pas manquer le 2 avril 2016 AU RAFIOT de Flamanville !

INSCRIVEZ-VOUS dès maintenant pour le repas. Nous avons également besoin de bénévoles pour cette journée comme pour celles des 1&2 octobre sur le site du Collectif Antinucléaire Ouest: http://www.can-ouest.org/sinscrire-a-la-conference-faibles-doses/

ou auprès du CRILAN , 10 route d'étang-Val, 50340 Les Pieux.

Mis à jour ( Mardi, 09 Février 2016 21:27 )

 

Si nous ne voulons pas d'un Tchernobyl ou d'un Fukushima en France, il faut nous mobiliser.

  • 3/4 des réacteurs ont plus de 30 ans et le chantier du nouveau réacteur EPR de Flamanville constitue une réelle menace avec ses nombreuses malfaçons. Le risque de catastrophe est donc imminent.

Nous sommes à une période charnière où fin décembre 2016, 42 réacteurs sur les 58 réacteurs installés sur le territoire français auront dépassé leur limite d'âge : ils ont été conçus pour durer 30 ans. Le risque de catastrophe est donc imminent. Comme à Fukushima et Tchernobyl, ce seront des milliers de km2 inhabitables, des centaines de milliers de personnes déplacées, des centaines de milliards d'euros volatilisés. Utilisons les 60 milliards d'euros prévus pour le rafistolage des vieux réacteurs dans les économies d'énergie et les alternatives énergétiques (solaire, éolien, biomasse, hydrolien...).

Le chantier de l'EPR de Flamanville est un fiasco : le prix a triplé pour dépasser les 10 milliards d'euros, les malfaçons sont nombreuses, la plus inquiétante est celle de la cuve qui risque de se fissurer au moindre choc thermique. Le décret de création est caduc à partir du 11 avril 2017. C'est l'occasion d'obtenir l'abandon du chantier. Et cela évitera un démantèlement problématique de plus, si le combustible n'est pas chargé. Signons massivement cette pétition pour qu’enfin la page du nucléaire soit tournée.

Cette technologie est moralement et socialement inacceptable, c’est une énergie de destruction massive.

http://www.cyberacteurs.org/cyberactions/epr-rafistolage-reacteurs-1106.html

 

Mis à jour ( Mardi, 09 Février 2016 20:41 )

 

 

Lors de son assemblée générale  du 26 avril 2015, le CRILAN a décidé d'éditer une brochure relatant ses 40 ans d'existence.

Mission accomplie. Cette dernière est sortie de l'imprimerie toute fin décembre 2015.

Rapporter en 48 pages, les luttes qui ont émaillé l'histoire du CRILAN depuis sa naissance en 1975, a été une gageure, tant elle a été riche en évènements. En s'appuyant sur des documents photographiques, elle rappelle ou fait connaître les moments les plus forts des luttes passées pour mieux affirmer la légitimité de celles à venir.

Nous vous invitons à la découvrir et à la faire connaître...On peut toujours l'offrir à ses amis.

On peut déjà  la trouver en librairie  au prix de 10 euros: à Cherbourg, à la librairie RYST , dans le rayon librairie de LECLERC à Tourlaville, mais aussi à la librairie Branlard, aux Pieux, à la maison de la Presse à Valognes, et bientôt dans d'autres villes.

Elle peut aussi être commandée au siège de l'association : 10 Route d'Etang-Val, 50340, Les PIEUX (  chèque de 13 euros -10 euros + 3 euros de port)

 

 

Mis à jour ( Samedi, 23 Janvier 2016 22:04 )

 

<< Début < Précédent 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivant > Fin >>

Page 1 sur 13